Concert Morbihan : le Duo Kalanso à la chapelle de Kerdavid

Photo ci-dessus : Guylène Haslé au côté des exposants : Nathalie Douillard, Jean-Marie Flageul, Jean-Baptiste Cautain. |

Par Ouest-France - 30/05/2018

C'est quoi précisément la gravure ? Une approche artistique et des techniques diverses sur des supports variés « qui donnent à l'oeuvre le don d'ubiquité », comme l'exprime Nathalie Douillard, peintre et graveur hélénoise, et organisatrice de cette 4e édition locale de la Fête nationale de l'Estampe.

Pendant le week-end, les visiteurs ont pu voir de près cet art, mieux le comprendre, avec des démonstrations accompagnant l'exposition de quatre graveurs. Benjamin Guyet, fondateur des éditions de l'Etau à Nantes (absent au vernissage) donnait à voir de superbes estampes dans le style publicité du XIXe siècle ; Jean-Marie Flageul, ses gravures sur planches en bois avec textes typographiés ; Jean-Baptiste Cautain, ses gravures inspirées de l'architecture et des paysages. Tous deux font partie du collectif des Ateliers la Maison à Vannes et travaillent à partir du réel. Nathalie Douillard a choisi aussi des aquatintes sur cuivre avec pour thème principal « les natures mortes en apesanteur ».

Guylène Haslé a charmé les invités au vernissage avec les poèmes de Jean Rio, Aimé Césaire, Boris Vian... qu'elle a mis en musique et chantés.

Source : Ouest France du

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *